Volume 25, number 2, septembre 2011

La ventilation des évents de régulateur de pression

PROBLÉMATIQUE : la ventilation vers l’extérieur et les évents communs

La pression du gaz naturel dans la canalisation principale d’alimen­tation est généralement plus élevée que la pression de service sécuritaire des appareils raccordés. La pression doit donc être contrôlée dans les limites d’une plage adéquate afin d’assurer un fonctionnement sûr et fiable des appareils alimentés. De plus, il faut pouvoir évacuer sans danger les à-coups de pression de gaz.
La régulation de pression peut se faire avec différents types de régulateurs : régulateur avec ou
sans soupape de décharge incorporée, ou encore, avec ou sans limiteur de débit intégré
(de type Maxitrol).

Régulateurs de pression munis d’une soupape de décharge incorporée

Selon l’article 5.5.4, il faut ventiler séparément vers l’extérieur ce type de régulateurs ainsi que les soupapes de décharge de surpression :

Article 5.5.4
«Sous réserve de l’article 5.5.5, les régulateurs de pression munis d’une soupape de décharge incorporée ou les soupapes de décharge de surpression du gaz doivent être ventilés séparément dans un endroit à l’extérieur qui ne présente aucun danger, à l’aide d’une tuyauterie d’évent (…)»

Lorsque deux régulateurs ayant des soupapes de décharge incorporées sont ventilés ensemble, à l’ouverture d’une de ces soupapes de décharge, la pression générée dans l’évent peut modifier le fonctionnement de l’autre régulateur et/ou l’ouverture de sa soupape incorporée. Si la soupape ne peut s’ouvrir ou fonctionner adéquatement, la pression générée par le régulateur fluctuera. L’augmentation de la pression dans l’évent modifie la pression de référence à la hausse, ce qui a pour effet d’augmenter celle en aval de ce second régulateur à soupape intégré, avec pour risque d’endommager la vanne de l’appareil.

 

Régulateurs de pression sans soupape de décharge incorporée

Pour installer des évents communs, il faut respecter l’article 5.5.5 qui réfère à l’article 5.5.4. Ainsi, il est possible de raccorder des soupapes de décharge de surpression dans une tuyauterie d’évent commune.

Article 5.5.5
«Si au moins deux soupapes de décharge de surpression du gaz sont installées, elles peuvent être raccordées
par une tuyauterie d’évent commune, à condition que
a) l’article 5.5.4 soit satisfait;
b) (…)»

Dans la version 2005 du Code, l’article 5.5.5 pouvait porter à confusion. En effet, on utilisait le terme «dispositif de décharge», sans mentionner s’il s’agissait d’une soupape intégrée ou non au régulateur. De plus, on faisait référence aux alinéas a) et b) de l’article 5.5.4 sans tenir compte du paragraphe principal qui spécifiait clairement que la ventilation devait se faire séparément lorsque les régulateurs étaient munis d’une soupape intégrée. Cette formulation permettait de croire qu’il était possible de mettre en commun des soupapes de décharge incorporées.

Enfin, il est possible de ne pas installer de tuyauterie d’évent vers l’extérieur si le régulateur est muni d’un dispositif (incorporé ou non) qui limite la fuite de gaz en cas de bris. (voir article 5.6.2)

Article 5.6.2
«Un régulateur de pression d’appareil sans soupape de décharge incorporée dont la pression d’admission n’est pas supérieure à 2 lbs/po2 (14 kPa) et installé sur un appareil, doit être évacué à l’extérieur à moins d’être muni d’un dispositif, incorporé ou non, qui limite, en cas de défaillance du diaphragme, l’échappement de gaz par l’évent. En outre, l’ouverture de ce dispositif doit restreindre la fuite de gaz à 2,5 pi3/h (0,0706 m3) pour un gaz de densité spécifique à 0,6. Un régulateur équipé de limiteurs d’évacuation doit être installé uniquement dans un espace aéré.»

La Régie du bâtiment du Québec a produit en juin 2011 un document technique afin d’éclaircir la notion d’espace aéré pour l’article 5.2.3.1. Le gaz naturel étant plus léger que l’air, il faut bien localiser le régulateur afin d’éviter toute accumulation de gaz naturel.

 

 

Daniel Gendron, ing., CEM, PA LEED
Groupe DATECH